Logo PASS-S2D

Anticoag-PASS-S2D.fr

Information & aide à la gestion des traitements anticoagulants

Numération des plaquettes

La numération des plaquettes est un examen de laboratoire pouvant être utile pour la surveillance du traitement anticoagulant par un médicament de la famille des héparines.En savoir plus Classification des anticoagulants

Qu’est-ce que la numération des plaquettes ?

La numération des plaquettes sanguines (ou numération plaquettaire) est l’examen de laboratoire qui permet de quantifier la concentration des plaquettes dans le sang.

Les plaquettes sanguines (ou thrombocytes) sont des cellules présentes dans le sang. Elles jouent un rôle important dans la coagulation. En savoir plus Coagulation et thrombose

Les autres cellules du sang sont les globules rouges (ou hématies, érythrocytes) qui transportent l’oxygène et les globules blancs (ou leucocytes) qui participent aux défenses de l’organisme.

Les valeurs normales de la numération des plaquettes sont comprises entre 150 000 et 400 000 plaquettes /mm3.

À quoi sert la numération des plaquettes ?

Lors du suivi d’un traitement anticoagulant par héparine, la numération des plaquettes permet de détecter une éventuelle « thrombopénie induite par l’héparine » (TIH).
Il s’agit d’un phénomène allergique particulier pouvant survenir de manière exceptionnelle au cours du traitement par héparine. La TIH se traduit par la formation d’anticorps[?] spécifiques dirigés contre l’héparine, qui peuvent se fixer sur les plaquettes sanguines, à l’origine d’une diminution brutale de leur taux circulant et d’accidents thrombotiques[?] potentiellement graves.

En dehors du contexte du traitement par héparine, la numération des plaquettes est un examen couramment réalisé, habituellement couplé avec la « numération formule sanguine » (numération des autres cellules du sang), afin de diagnostiquer toute augmentation ou diminution pathologique du nombre de plaquettes.

Comment est pratiquée la numération des plaquettes ?

Cet examen de laboratoire est réalisé à partir d’une simple prise de sang.
Vous n’avez pas besoin d’être à jeun.
Le résultat est obtenu en quelques heures.

Dans quelles circonstances la numération des plaquettes est-elle indiquée ?

Lors d’un traitement par héparine (héparine standard non fractionnée ou héparine de bas poids moléculaire), la numération des plaquettes est indiquée à l’initiation du traitement.

En cas de traitement par héparine standard non fractionnée, elle est ensuite indiquée de manière systématique pendant toute la durée du traitement.
En cas de traitement par héparine de bas poids moléculaire, elle est ensuite indiquée uniquement dans les situations les plus à risque de TIH : après une intervention chirurgicale, lors d’une immobilisation par un plâtre, chez un patient ayant un antécédent de TIH, etc.
Lorsqu’elle est indiquée, la surveillance de la numération des plaquettes est effectuée le plus souvent 2 fois par semaine pendant le premier mois de traitement puis 1 fois par semaine si le traitement par héparine se prolonge au-delà.

La numération des plaquettes est également indiquée en cas de manifestation clinique évocatrice de TIH, en particulier l’apparition ou l’aggravation d’une thrombose veineuse ou artérielle.

Du fait de son origine purement synthétique, l’Arixtra® (fondaparinux) n’expose pas au risque de TIH et ne nécessite pas de surveillance particulière de la numération des plaquettes.

Comment interpréter le résultat de la numération des plaquettes ?

En cas de numération plaquettaire inférieure à 150 000/mm3, on parle de thrombopénie.
En cas de numération plaquettaire supérieure à 400 000/mm3, on parle de thrombocytose.

Au cours d’un traitement par héparine, tout baisse significative de la numération des plaquettes (de l’ordre de la moitié ou plus de la valeur initiale) doit donner l’alerte et faire envisager le diagnostic de TIH, y compris si la numération des plaquettes reste supérieure à 150 000/mm3.

  • Auteur : Dr Raphaël GILBERT (médecine générale)
  • Date de publication : 22/09/2016
  • Date de dernière mise à jour : 22/09/2016